Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Blason d'une comtesse

Partagez
avatar
vedaste
Poursuivant d'armes
Poursuivant d'armes

Nombre de messages : 56
Localisation : Gascogne
Date d'inscription : 21/05/2013

Blason d'une comtesse

Message par vedaste le Ven 9 Nov 2018 - 13:52

A tous ceux que la présente liront, Salut.

Me voici de retour toujours avec la passion de l'héraldique.
J'ai acquis dans une vente aux enchères un imposant tableau représentant une jeune femme de l'aristocratie. Dans le coin supérieur gauche se trouve un blason que je décrirais de la manière suivante; D'azur au chevron d'or accompagné de trois têtes de levrette d'argent.
Ce blason féminin est surmonté d'une couronne comtale.
Cette toile est signée Pérignon 1844.

Je souhaiterai en savoir un peu plus, et identifier cette famille et pourquoi pas la belle qui pose avec tant de fierté.
La photo n'est pas de très bonne qualité, mais c'est le mieux que j'ai pu faire, et je m'en excuse.

Cordialement
avatar
vedaste
Poursuivant d'armes
Poursuivant d'armes

Nombre de messages : 56
Localisation : Gascogne
Date d'inscription : 21/05/2013

Re: Blason d'une comtesse

Message par vedaste le Ven 9 Nov 2018 - 14:15

Voici la photo
Vedaste
Fichiers joints
Comtesse.jpg
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(84 Ko) Téléchargé 18 fois
avatar
Ssire
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 3263
Localisation : F74
Date d'inscription : 24/03/2013

Re: Blason d'une comtesse

Message par Ssire le Ven 9 Nov 2018 - 18:09

@vedaste a écrit:A tous ceux que la présente lieront Salut.

Me voici de retour toujours avec la passion de l'héraldique.
J'ai acquis dans une vente aux enchères un imposant tableau représentant une jeune femme de l'aristocratie. Dans le coin supérieur gauche se trouve un blason que je décrirais de la manière suivante; D'azur au chevron d'or accompagné de trois têtes de levrette d'argent.
Ce blason féminin est surmonté d'une couronne comtale.
Cette toile est signée Pérignon 1844.

Je souhaiterai en savoir un peu plus, et identifier cette famille et pourquoi pas la belle qui pose avec tant de fierté.
La photo n'est pas de très bonne qualité, mais c'est le mieux que j'ai pu faire, et je m'en excuse.

Cordialement
En tant que lecteur de la présente, je réciproque volontiers le salut !
"Ce blason féminin" "accompagné de trois têtes de levrette"
Qu'est ce qui a pu vous induire sur la féminité de cet écu (pas blason) et de ces têtes de canidés ? Laughing Laughing Laughing
avatar
vedaste
Poursuivant d'armes
Poursuivant d'armes

Nombre de messages : 56
Localisation : Gascogne
Date d'inscription : 21/05/2013

Recherche d'une Comtesse

Message par vedaste le Ven 9 Nov 2018 - 18:22

Il me semble que c'est la terminologie traditionnelle.  On parle généralement de levrettes plus rarement de lévriers. Mais je n'ai pas de certitudes à ce sujet.
Un spécialiste m'éclairera certainement.
avatar
Ssire
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 3263
Localisation : F74
Date d'inscription : 24/03/2013

Re: Blason d'une comtesse

Message par Ssire le Ven 9 Nov 2018 - 19:41

@vedaste a écrit:Il me semble que c'est la terminologie traditionnelle.  On parle généralement de levrettes plus rarement de lévriers. Mais je n'ai pas de certitudes à ce sujet.
Un spécialiste m'éclairera certainement.
L'écu "en losange" est loin d'être l'apanage des femmes
voir http://heraldique-sigillographie.over-blog.fr/article-10326523.html
Contrairement à une idée fausse malheureusement encore trop répandue, même dans certains traités et manuels, cette forme d'écu n'a jamais été l'apanage exclusif des femmes, et elles-mêmes n'ont jamais utilisé uniquement cet écu. Il apparaît en France dans la seconde moitié du XIIIe siècle, et semble être à l'origine une pure fantaisie sigillaire. Jusqu'au XIVe siècle, ce sont surtout des hommes qui en font usage, puis il coexiste avec l'écu classique dans des proportions similaires auprès des deux seхes jusqu'au XVIe siècle. A partir du XVIe siècle, seulement, les armoiries en losange concerneront surtout (mais pas exclusivement) les femmes ; pas avant, sauf en Agleterre qui était un peu plus en avance à ce niveau.
Pour les têtes de levriers :
"On parle généralement de levrettes plus rarement de lévriers." Oh que non pas ! Sans prétendre être un spécialiste, il me semble possible de vous éclairer :
Dans la majorité des dictionnaires héraldiques, ceux qui proposent une entrée pour "lévier" n'en n'ont pas pour "levrette", ce qui induit que les têtes, faute d'information claire, est à blasonner "de lévrier"
De plus, bien que la photo ne soit pas très lisible, il semble que ces têtes sont sans collier. Alors il ne s'agit ni de lévriers ni de levrettes, mais de levrons !
avatar
vedaste
Poursuivant d'armes
Poursuivant d'armes

Nombre de messages : 56
Localisation : Gascogne
Date d'inscription : 21/05/2013

Re: Blason d'une comtesse

Message par vedaste le Ven 9 Nov 2018 - 20:25

Merci pour ces précisions. Je joins une photo du tableau dans son ensemble, pour bien confirmer qu'il s'agit d'une femme.
Je pense que si nous parvenons à établir le lien avec sa famille ceci nous aidera beaucoup dans la définition exacte de ces armoiries.
Fichiers joints
Comtesse réduite.jpg
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(48 Ko) Téléchargé 9 fois
avatar
Ssire
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 3263
Localisation : F74
Date d'inscription : 24/03/2013

Re: Blason d'une comtesse

Message par Ssire le Sam 10 Nov 2018 - 6:49

@vedaste a écrit:Merci pour ces précisions. Je joins une photo du tableau dans son ensemble, pour bien confirmer qu'il s'agit d'une femme.
Je pense que si nous parvenons à établir le lien avec sa famille ceci nous aidera beaucoup dans la définition exacte de ces armoiries.
Mais je n'ai jamais contesté que le tableau représente une femme ! J'ai simplement voulu dire, que au seul vu du dessin, il n'est pas possible de déterminer qu'il s'agit du blason d'une femme. (Ce qui est vrai pour n'importe quel blason.)
Et c'est évidemment sans rapport avec les têtes de levrons...
Qu'entendez vous par la définition exacte ? Le bon blasonnement ? Il me semble facile à établir, sauf erreur du peintre:
D'azur à un chevron d'or accompagné de trois têtes de levron d'argent.
avatar
vedaste
Poursuivant d'armes
Poursuivant d'armes

Nombre de messages : 56
Localisation : Gascogne
Date d'inscription : 21/05/2013

Re: Blason d'une comtesse

Message par vedaste le Sam 10 Nov 2018 - 9:02

Mais revenons au thème qui me préoccupe à savoir l’identification de cette famille.
On trouve plusieurs propositions bien entendu non exhaustives.

Une famille Choignard composée de magistrats et échevin lyonnaise. D'azur, au chevron ondé d'or, acc. de trois têtes de levrettes d'argent, colletées de gueules. Cette description est très proche, mais il n’y a pas de couronne et le chevron du tableau n’est pas « ondé ».

LOUIS Claude, contrôleur en la gruerie de Dieuze, anobli le 12/09/1638 (LOUIS Claude, contrôleur en la gruerie de Dieuze, anobli le 12/09/1638). D'azur, au chevron d'or accompagné de 3 têtes de levrettes d'argent, colletées de gueules, bordées et clouées d'or. (Armorial de Don Pelletier LETTRE L). En admettant que le format du tableau n’ait pas pu représenter les petits détails, dans ce cas aussi Il n’y a pas de couronne.

Une famille de Richoufftz de Manin. (Wikipedia). Les armes de la famille ont été blasonnées d'azur à un chevron d'argent accompagné de trois têtes de cerf ou d'azur à un chevron d'or accompagné de trois têtes de cerf d'or ou d'azur aux trois rencontres de cerf d'or. Une couronne ducale a de tout temps a surmonté leur écu. La couronne ducale ne colle pas tout à fait, mais on voit que les différentes branches de la famille ont modifié les meubles héraldiques composé de têtes d’animaux en conservant le chevron.

En résumé, aucune de ces trois propositions n’est totalement convaincante.
avatar
Ssire
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 3263
Localisation : F74
Date d'inscription : 24/03/2013

Re: Blason d'une comtesse

Message par Ssire le Sam 10 Nov 2018 - 9:22

La non présence de couronne timbrant l'écu n'est pas significative, car il s'agit d'un ornement extérieur donc non identitaire.
Les blasonnements avec "tête de levrette d'argent colletées de gueules" (pourquoi de levrette au lieu d'un neutre lévrier ???) constitue, à cause du colier une différence beaucoup plus importante que la couronne (par sa non similitude ou surtout par son absence)
Au passage, vous avez la source de vos blasonnements ou sont-ils de votre cru ?
avatar
vedaste
Poursuivant d'armes
Poursuivant d'armes

Nombre de messages : 56
Localisation : Gascogne
Date d'inscription : 21/05/2013

Re: Blason d'une comtesse

Message par vedaste le Sam 10 Nov 2018 - 9:43

Non, ces descriptions ne sont pas de mon cru.
le premier; Choignard vient de http://www.euraldic.com/lasu/tx/txt_bh1860_lyon1.html
Le deuxième; Louis Claude vient de l'Armorial de Don Pelletier LETTRE L.
Le troisième; Richoufftz de Manin vient de Wikipedia
avatar
vedaste
Poursuivant d'armes
Poursuivant d'armes

Nombre de messages : 56
Localisation : Gascogne
Date d'inscription : 21/05/2013

Re: Blason d'une comtesse

Message par vedaste le Sam 10 Nov 2018 - 9:59

Voyant que ce problème de levron, lévrier ou levrette, capte votre attention, j’ai peut-être un début d’explication.

La langue du blason, a été très productive au niveau des dérivés, tout particulièrement les diminutifs, et cela très tôt, dès l'ancien français.

Les diminutifs peuvent prendre des terminaisons en -el/elle, -et/ette, -on/ion, -eau/au/ot/iau, -ine, -ille, -ier/ière, -olle, -oir et certains suffixes s'additionnent parfois (ban +er +et pour banneret). Les diminutifs en -el sont plus fréquents aux débuts de la langue du blason (leur finale a évolué en -eau en français actuel). La forme -et/ette prédomine assez rapidement.

Dans la langue du blason, les diminutifs sont généralement utilisés quand les figures sont au nombre de plus de trois, semblables, tout particulièrement dans les semés.

Dans ce cas, l’utilisation de levrette devrait s’entendre comme un diminutif de lévrier.
avatar
Ssire
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 3263
Localisation : F74
Date d'inscription : 24/03/2013

Re: Blason d'une comtesse

Message par Ssire le Sam 10 Nov 2018 - 10:10

Ce Borel d'Hauteville me semble un blasonneur contestable il blasonne des "têtes de levrettes" '(SIC : levrettes au pluriel) pour Choignard, mais des "têtes de lévrier" (pas de pluriel pour lévrier cette fois) pour Thierry Amable. Il fait la différence comment ? Notons au passage qu'il relève 43 "chefs cousus" dont deux seulement sont légitimes.
On a droit aussi à un "d'argent, à la vallée (???) de sinople supportant une tour de sable" pour Valesque François ou encore à un "de gueules, à l'hermine passante d'argent, mouchetée de sable" qui donc est tout simplement une hermine d'hermine, pour un Valoux Gabriel...
avatar
Ssire
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 3263
Localisation : F74
Date d'inscription : 24/03/2013

Re: Blason d'une comtesse

Message par Ssire le Sam 10 Nov 2018 - 10:27

@vedaste a écrit:Voyant que ce problème de levron, lévrier ou levrette, capte votre attention,  j’ai peut-être un début d’explication.

La langue du blason, a été très productive au niveau des dérivés, tout particulièrement les diminutifs, et cela très tôt, dès l'ancien français.

Les diminutifs peuvent prendre des terminaisons en -el/elle, -et/ette, -on/ion, -eau/au/ot/iau, -ine, -ille, -ier/ière, -olle, -oir et certains suffixes s'additionnent parfois (ban +er +et pour banneret). Les diminutifs en -el sont plus fréquents aux débuts de la langue du blason (leur finale a évolué en -eau en français actuel). La forme -et/ette prédomine assez rapidement.

Dans la langue du blason, les diminutifs sont généralement utilisés quand les figures sont au nombre de plus de trois, semblables, tout particulièrement dans les semés.

Dans ce cas, l’utilisation de levrette devrait s’entendre comme un diminutif de lévrier.
Ouais.... Mais dans ce cas on le trouve dans les dictionnaires 3 lions -> lionceaux, 3 aigles -> aiglette (mais aigle est feminin); Croix -> croisette (mais aussi croisille) mais croix est féminin, de plus la croisette n'est pas une croix, alors que le lionceau est un lion.
Levrette n'apparaît dans aucun dictionnaire comme "lévrier en nombre". Borel d'Hauteville dans cet esprit, manquerait de cohérence en blasonnant dans un contexte identique des têtes de lévrier ou de levrette.
Même en nombre, lévrier ne devient pas levrette http://www.blason-armoiries.org/heraldique/tables-heraldiques/figures-naturelles/animaux/mammiferes/levrier-tetes.htm

Contenu sponsorisé

Re: Blason d'une comtesse

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 16 Déc 2018 - 8:38