Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


Fleur de LYS

Partagez
avatar
Rolland de Glabbecke
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 433
Localisation : Glabbecke, Duché de Brabant
Date d'inscription : 16/05/2006

Fleur de LYS

Message par Rolland de Glabbecke le Ven 28 Juil 2006 - 16:52

La fleur de Lys est certainement la plus connue des fleurs héraldiques.

Et pour cause, elle est certainement la plus ancienne représentation de fleur dans l'histoire de l'héraldique également !

Elle apparait avec certitude au début du XIIIe siècle sous les règnes de Louis VII ou VIII de France. La Fleur de Lys d'Or est devenu au fil du temps l'emblème de la France par excellence. Sans pour autant lui être réservée.

Une page intéressante à son sujet sur le net : http://fbecuwe.free.fr/lys.htm

Bien sûr le "design" de la fleur de Lys a évolué au fil du temps pour lui donner l'aspect que nous lui connaissons :



Quant un écu comprends une ou deux ou trois voire le nombre de fleurs de Lys voulu, on blasonne simplement "à une fleur de Lys" ... "A deux fleurs de Lys" ... etc...

Trois fleur de Lys sont "naturellement" posée "2 au dessus et 1 en dessous" de telle façon qu'il n'est pas nécessaire de préciser la place qu'elles occupent si c'est dans cet ordre ...

De cette manière, "De gueules à trois fleurs de Lys d'argent" :

On aurait pu préciser "... Posées 2 et 1" ... mais ce n'est pas nécessaire !

Par contre, si les fleurs sont posées en PAL (l'une au dessus de l'autre) il est nécessaire de le préciser : "... à 3 fleurs de Lys d'Or posées en PAL" signifie que ces trois fleurs de Lys d'Or sont posées l'une au dessus de l'autre verticalement ! On doit donc préciser identiquement les autres possibilités de positionnement des meubles... (ce sera l'occasion d'en reparler dans les règles du "Précis d'héraldque" un autre jour)

Quant un écu est parsemé de fleurs de lys sur son ensemble ... on le dit "Semé de fleurs de Lys" OU "Fleurdelysé". Par exemple, dans les armes de "France ancien" :

"D'azur semé de fleurs de Lys d'Or" OU "D'azur fleurdelysé d'or"


On peut également trouver des fleurs de lys au "pied nourri" ou "au pied coupé" ( le terme est synonyme selon les ouvrages) dans certains cas... Celà signifie que le pied de la fleur est absent de la réprésentation.

Comme dans ce cas ci :


D'autres informations, Compaings ?
avatar
Lolek
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 280
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 25/05/2006

Re: Fleur de LYS

Message par Lolek le Ven 28 Juil 2006 - 22:48

Je renvoie à l'article de Michel Pastoureau, "Le Roi aux Fleurs de Lis", dans L'Histoire de janvier 1995.

Voici quelques extraits...

[...]La plupart des auteurs qui ont disserté sur les origines graphiques de la fleur de lis s'accordent pour reconnaître qu'elle n'a que peu de rapport avec le lis véritable, mais ils divergent quant à savoir si elle dérive de l'iris, du genêt, du lotus ou de l'ajonc, ou bien - hypothèses plus extravaguantes encore - si elle représente un trident, une pointe de flèche, une hache voire une colombe. (Note de Lolek : j'ai vu aussi un crapaud! La légende des armoiries de Clovis...)
C'est là, à mon avis, une question de peu d'importance. L'essentiel est de souligner qu'il s'agit d'une figure stylisée, certainement une fleur, qui a été utilisée comme motif ornemental ou comme attribut emblématique par de nombreuses sociétés de l'Ancien et du Nouveau Monde. On le rencontre en effet aussi bien sur les cylindres mésopotamiens, les bas-reliefs égyptiens et les poteries mycéniennes que sur les monnaies gauloises, les étoffes sassanides, les vêtements amérindiens ou les armoiries japonaises. En revanche, la signification symbolique de cette fleur différe d'une culture à l'autre. Tantôt il s'agit d'un symbole de pureté ou de virginité, tantôt une figure nourricière et fécondante, tantôt d'un insigne du pouvoir ou de la souveraineté [...]

[...] Tout en conservant sa valeur d'attribut royal, la fleur de lis se charge, au début du Moyen-Âge, d'une forte dimension christologique. L'origine s'en trouve en partie au verset du Cantique des Cantiques, maintes fois repris et glosé par les pères de l'Eglise et pas les théologiens : "Je suis la fleur des champs et le lis des vallées" (Cant., 2, 1) C'est pourquoi, jusqu'au XIIIème siècle, il n'est pas rare de voir le Christ figuré au milieu de lis ou de fleurons stylisés.
Progressivement, sur ce contenu christologique se greffe une symbolique mariale, liée au développement du culte de la Vierge à qui l'on rapporte désormais le verset suivant du Cantique : "Comme un lis au milieu des épines, telle est ma dame au milieu des lis" (Cant., 2, 2), ainsi que les nombreuse passages des Ecritures et des textes patristiques où le lis est présenté comme un symbole de pureté et de virginité. Peu à peu, le lis devient ainsi un attribut de la Vierge.[...]

On peut lire dans l'article que le premier roi à porter les fleurs de lis comme symbole officiel de la monarchie, contrairement à ce qui était avancé dans les diverses chroniques sur les origines de la royauté française, fut le prince Louis, fils de Philippe Auguste, futur Louis VIII. Les origines franques ou mérovingiennes du blason royal "d'Azur à trois fleurs de Lis" sont fausses.

autre extrait :
[...]Dès la fin du XIIème siècle, cette fleur constitue une figure héraldique à part entière que l'on rencontre abondament un peu partout en Europe Occidentale. Seuls le lion, l'aigle et deux ou trois figures géométriques sont d'un emploi plus fréquent dans les armoiries. D'un point de vue géographique, la fleur de lis a cependant ses territoires de prédilection : les Pays-Bas du Nord et du Sud, la Bretagne, Le Poitou, la Bavière et la Toscane. D'un point de vue social, elle prend surtout place dans les armoiries de la petite et moyenne noblesse et dans les armoiries ou les emblèmes parahéraldiques des paysans. Sur les sceaux de ces derniers, elle forme de très loin le motif sigillaire le plus employé [...]

[...] Elle joue souvent dans les armoiries le même rôle technique que d'autres petites figures, comme les étoiles, les besants, les annelets, les croissants, les merlettes : accompagner ou charger les pièces géométriques, remplir les champs monochromes.[...]
avatar
Herve
Poursuivant d'armes
Poursuivant d'armes

Nombre de messages : 51
Localisation : Tours
Date d'inscription : 18/06/2006

Re: Fleur de LYS

Message par Herve le Lun 31 Juil 2006 - 0:35

@Rolland de Glabbecke a écrit:

On peut également trouver des fleurs de lys au "pied nourri" ou "au pied coupé" ( le terme est synonyme selon les ouvrages) dans certains cas... Celà signifie que le pied de la fleur est absent de la réprésentation.

Que neni mon ami. ecu
Lorsqu'il est nourri (le pied) d'une fleur de lys (ou lis) ou autre, on lui adjoint toujours un autre émail, car c'est qu'il est d'un émail différent du corps. Il se peut qu'il y ait une erreur dans le bouquin en question ou que l'auteur ait rencontré le cas d'un pied nourri pour coupé sur un blasonnement, mais l'erreur provenait peut-être de là.
avatar
Rolland de Glabbecke
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 433
Localisation : Glabbecke, Duché de Brabant
Date d'inscription : 16/05/2006

Re: Fleur de LYS

Message par Rolland de Glabbecke le Lun 31 Juil 2006 - 9:35

Ha bon ? Question

L'erreur est commise par des généalogistes alors ... scratch

Au sujet de la Maison d'Aarschot (en Belgique, près de Louvain) dans plusieurs ouvrages.
Je reconnais que cette généalogie n'est pas ... comment dire ... très simple.

Mais on rencontre de temps à autre "pied nourri" et "pieds coupé" pour désigner le même écu ! ...

Mais soit, je te crois... A-t'on des exemples de blason en "pied nourri" (d'un émail différent) dans ce cas ?
Je n'en connais pas ...
avatar
Herve
Poursuivant d'armes
Poursuivant d'armes

Nombre de messages : 51
Localisation : Tours
Date d'inscription : 18/06/2006

Re: Fleur de LYS

Message par Herve le Lun 31 Juil 2006 - 12:48

Sujet à vérifier donc...

Il me semble en avoir rencontrer soit dans le Rietstap soit le d'Hozier. Je vais rechercher ça. Smile

J'espère ne pas avoir croisé deux neurones dans ma tête ! bounce
avatar
Herve
Poursuivant d'armes
Poursuivant d'armes

Nombre de messages : 51
Localisation : Tours
Date d'inscription : 18/06/2006

Re: Fleur de LYS

Message par Herve le Lun 31 Juil 2006 - 22:40

Embarassed Bon, ben, heu... Embarassed

Il semblerait que j'ai tord, toutes les définitions et exemples que j'ai pu trouver indiquent effectivement l'absence de pied ! (pourtant... alien )

Gardons les définitions de Sieur Rolland. Smile
avatar
Rolland de Glabbecke
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 433
Localisation : Glabbecke, Duché de Brabant
Date d'inscription : 16/05/2006

Re: Fleur de LYS

Message par Rolland de Glabbecke le Ven 4 Aoû 2006 - 10:42

Je savais que ce point allait être "parturbationneur" (et vas-y que j'invente mes mots ...)

Il n'y a pas de raison de t'en vouloir Hervé...

Ce point sur le "nourri" et "coupé" est sujet à polémqiue pour la fleur de Lys.

On pourrait essayer de trouver des exemples ... mais je n'en connais pas beaucoup et ceux que je connais se sont éparpillés dans mes archives... et je n'en retrouve plus la trace.

Mais soit passons ...

Voyez-vous autre chose pour la position ou composition des fleurs de lys ?
avatar
Romuald de Vaisneau
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 782
Localisation : Strud, Belgique
Date d'inscription : 22/04/2006

Re: Fleur de LYS

Message par Romuald de Vaisneau le Mer 6 Sep 2006 - 16:45

Le lys florencé d'argent...

avatar
Lolek
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 280
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 25/05/2006

Re: Fleur de LYS

Message par Lolek le Mer 6 Sep 2006 - 23:18

Un site sur la fleur de lys lilloise... Comme quoi il y a certainement plusieurs courants, les partisans de l'iris d'eau, du lys florencé, ou que sais-je...

http://fbecuwe.free.fr/lys.htm
avatar
Lolek
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 280
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 25/05/2006

Re: Fleur de LYS

Message par Lolek le Sam 18 Nov 2006 - 19:15

Fleur de lis épanouie, Cité de Florence, d'après un doublon du XIVème.



Sceau de la ville de Lille (XIIème s.)

avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6028
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Fleur de LYS

Message par Levyryl le Dim 24 Jan 2010 - 1:02

Les armes de la ville d'Amiens représentent des feuilles de lierre d'or sur champ d'azur, surmontées d'un chef d'azur semé de fleurs de lys d'or. Cet écusson ornait les casquettes de la police municipale d'Amiens, j'ai eu la chance de m'en faire offrir une juste avant que cette police ne l'abandonne pour recevoir des casquettes de base-ball.....
Ces armoiries ont été données par le roi (Henri IV ou Louis XIII) pour symboliser l'attachement de la ville d'Amiens à la monarchie française,notamment dans les guerres contre les Espagnols.

Henryk
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 19/02/2010

Re: Fleur de LYS

Message par Henryk le Dim 21 Fév 2010 - 11:01

Ces iris des marais sont très sobres sont presque aussi sobres que leur légende... mérovingienne,
que je vais dire en quelques mots, si cela n'as pas déja été fait. Un ange offre à un enfant gaulois des grains de blés et lui explique comment le cultiver et faire le pain, Il relate ceci à ses parents qui désobéissent au druide, distributeur de glands de faines pendant les fêtes. L'enfant est dénoncé, le druide le sacrifie, et au bord du marais ou repose son corps, l'iris jaune croist...


Dernière édition par Henryk le Mar 12 Juin 2012 - 21:24, édité 1 fois
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6028
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Fleur de LYS

Message par Levyryl le Dim 21 Fév 2010 - 12:17

Je viens d'ouvrir un post sur les armes de la ville d'Amiens, où vous pourrez voir des représentations de fleurs de lys, notamment sur l'insigne mentionné ci-dessus. Wink
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6028
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Fleur de LYS

Message par Levyryl le Lun 1 Mar 2010 - 13:13

Les fleurs de lys royales, sur le Logis du Roi à Amiens, tout récemment restauré :

C'est un modèle !
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6028
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Fleur de LYS

Message par Levyryl le Lun 1 Mar 2010 - 13:19

Porche arrière de l'hôtel de Berny (musée de Berny) à Amiens, lequel fait l'objet d'une superbe restauration mais ce porche arrière ne semble pas inclus dans le projet. Il mériterait d'être remis en couleurs comme au Logis du Roi, on a enfin admis que ces "restaurations" ne menacent plus la République.
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6028
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Fleur de LYS

Message par Levyryl le Lun 1 Mar 2010 - 13:26

Fronton restauré de l'hôtel de Berny, ancien hôtel des trésoriers de France.Je ne peux pas vous le montrer en plus gros plan, l'accès du chantier est encore fermé.
Cette photo a été prise à travers la grille. On voit les grandes armes de France et de Navarre, surmontées d'une couronne royale.On discerne les colliers des ordres de Saint Michel et du Saint-Esprit.

Henryk
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 19/02/2010

Re: Fleur de LYS

Message par Henryk le Lun 1 Mar 2010 - 15:13

Merci pour votre explication sur la restauration et le fronton de la ville d'Amiens, Levyryl. J'ai de la famille sur Le Quesnoy et Louvignies-Quesnoy avec des blasons que vous devez surement connaître.


Dernière édition par Henryk le Mar 12 Juin 2012 - 22:39, édité 2 fois

Invité
Invité

Re: Fleur de LYS

Message par Invité le Lun 27 Fév 2012 - 17:32

Quelque chose d'intéressant à lire concernant l'origine éventuelle de la fleur de lys, surtout en bas de page.

C'est ICI
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6028
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Fleur de LYS

Message par Levyryl le Mar 6 Mar 2012 - 0:11

Blason Lefèvre d'Ormesson (Ile de France) : d'azur à trois fleurs de lis au naturel, dans "Voltaire et le duc d'Uzès", éditions du Gui, page 197 :
avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 7068
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: Fleur de LYS

Message par La Criante le Mar 6 Mar 2012 - 22:00

@levyryl a écrit:Blason Lefèvre d'Ormesson (Ile de France) : d'azur à trois fleurs de lis au naturel,
Et bien non cher Levyryl ! Ce meuble se blasonne justement "lys" et non pas "fleur de lys" Wink .

Invité
Invité

Re: Fleur de LYS

Message par Invité le Mar 6 Mar 2012 - 22:37

Et oui, sinon comment différencier héraldiquement les deux à la seule lecture du blasonnement... king
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6028
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Fleur de LYS

Message par Levyryl le Mar 6 Mar 2012 - 23:11

D'où il s'ensuit que le lis n'est pas une fleur ? Question
dhu help

Invité
Invité

Re: Fleur de LYS

Message par Invité le Mar 6 Mar 2012 - 23:40

On parle d"héraldique, pas de botanique... siffle

Henryk
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 19/02/2010

Re: Fleur de LYS

Message par Henryk le Jeu 7 Juin 2012 - 16:23

--Les palais de Salomon.-- voir Chap 7 versets 19 et 22. Bible Crampon



1 Salomon bâtit sa maison en treize ans, et il l'acheva tout entière.
2 Il construisit la maison de la Forêt du Liban, dont la longueur était de cent coudées, la largeur de cinquante coudées et la hauteur de trente coudées; elle reposait sur quatre rangées de colonnes de cèdre, et il y avait des poutres de cèdre sur les colonnes.../...

16 Il fit deux chapiteaux d'airain fondu, pour les placer sur les sommets des colonnes; la hauteur d'un chapiteau était de cinq coudées et la hauteur du deuxième chapiteau était de cinq coudées.
17 Il y avait des treillis en forme de réseaux, des festons en forme de chaînettes, aux chapiteaux qui surmontaient le sommet des colonnes, sept à un chapiteau, sept au deuxième chapiteau.
18 Il fit deux rangs de grenades autour de l'un des treillis, pour couvrir le chapiteau qui surmontait l'une des colonnes; et de même fit-il pour le second chapiteau.
19 Les chapiteaux qui étaient sur le sommet des colonnes, dans le portique, figuraient des lis ayant quatre coudées de hauteur.
20 Les chapiteaux placés sur les deux colonnes étaient entourés de deux cents grenades, en haut, près du renflement qui était au delà du treillis; il y avait aussi deux cents grenades rangées tout autour, sur le second chapiteau.
21 Il dressa les colonnes au portique du temple; il dressa la colonne de droite et la nomma Jachin; puis il dressa la colonne de gauche et la nomma Booz.
22 Et il y avait sur le sommet des colonnes un travail figurant des lis. Ainsi fut achevé l'ouvrage des colonnes.


Je ne parle pas du sceau du même roi, (Liliacées) dont est montré une partie symbolique, et de sa sagesse (Livre)





Dernière édition par Henryk le Mar 12 Juin 2012 - 21:15, édité 3 fois

le Merle Mot-Coeur
Curieux

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 14/05/2012

Re: Fleur de LYS

Message par le Merle Mot-Coeur le Jeu 7 Juin 2012 - 17:31

Intéressant !

En vérifiant les textes je me suis aperçu que dans la Bible version Segond il est mentionné des lis alors que dans la bible version Tob il est mentionné des lotus.

Il y aurait donc une similarité entre le lis et le lotus ( du moins au point de vue symbolique)

Si on se souvient que c'est dans le PALAIS et non dans le TEMPLE de Salomon qu'on trouve ce symbole, on voit ainsi qu'il est un symbole de la royauté.

Merci pour votre contribution Roi
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6028
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Fleur de LYS

Message par Levyryl le Jeu 7 Juin 2012 - 19:04

On saute des premiers Capétiens au roi Salomon et aux salomonides ! Quel recul temporel dans l'ancienneté du lys comme symbole royal ! cheers
avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 7068
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: Fleur de LYS

Message par La Criante le Jeu 7 Juin 2012 - 19:07

@le Merle Mot-Coeur a écrit:Si on se souvient que c'est dans le PALAIS et non dans le TEMPLE de Salomon qu'on trouve ce symbole, on voit ainsi qu'il est un symbole de la royauté.
Et bien non, cher Merle, en héraldique il ne faut pas confondre lis (la fleur qui est figurée avec sa tige) et fleur de lys.
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6028
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Fleur de LYS

Message par Levyryl le Jeu 7 Juin 2012 - 19:15

Le lys (j'ai bien repris le mot "lys" et non fleur de lys, reste à savoir si la fleur de lys dérive du lys lui-même ou a d'autres origines peut-être multiples et/ou composites) me semble très différent de la représentation contemporaine du lotus par les Egyptiens, qui dans mon souvenir est plus ronde.....Mais je m'aventure sur un terrain que je connais mal, au risque de "me planter"......! Laughing (ou de "me faire cueillir").

le Merle Mot-Coeur
Curieux

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 14/05/2012

Re: Fleur de LYS

Message par le Merle Mot-Coeur le Jeu 7 Juin 2012 - 19:27

pour amener une petite précision le crapaud ( en fait une grenouille ) était l'emblème des Mérovingiens
je vous cite un passage de R Guénon sur le sujet qui nous intéresse study


" Nous ferons à cette occasion une remarque extrêmement importante en ce quiconcerne le symbolisme héraldique :
c’est que la forme du Chrisme simple est comme une sorte de schéma général suivant lequel ont été disposées, dans le blason,les figures les plus diverses. Que l’on regarde, par exemple, un aigle ou tout autre oiseau héraldique, et il ne sera pas difficile de se rendre compte qu’on y trouve effectivement cette disposition (la tête, la queue, les extrémités des ailes et des pattes correspondant aux six pointes de la figure 3 (un chrisme) ; que l’on regarde ensuite un emblème tel que la fleur de lys, et l’
on fera encore la même constatation. Peu importe d’ailleurs, dans ce dernier cas, l’origine réelle de l’emblème en question, qui a donné lieu à tant d’hypothèses : que la fleur de lys soit vraiment une fleur, ce qui nous ramènerait aux symboles floraux que
nous rappelions tout à l’heure (le lis naturel a d’ailleurs six pétales), ou qu’elle ait été primitivement un fer de lance, ou un oiseau,ou une abeille, l’antique symbole chaldéen de la royauté (hiéroglyphe sâr ), ou même un crapaud*, ou encore, comme c’est plus probable, qu’elle résulte de la synthèse de plusieurs de ces figures, toujours est-il qu’elle est strictement conforme au schéma dont nous parlons.

*Cette opinion, si bizarre qu’elle puisse paraître, a dû être admise assez anciennement, car, dans les tapisseries du XVe
siècle de la cathédrale de Reims, l’étendard de Clovis porte trois crapauds.- Il est ’ailleurs fort possible que,
primitivement, ce crapaud ait été en réalité une grenouille, antique symbole de résurrection "
extrait de " études sur la Franc-maçonnerie et le compagnonnage "
avatar
Marc'heg an Avel
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 547
Localisation : Lannion. Bretagne.
Date d'inscription : 28/08/2012

Re: Fleur de LYS

Message par Marc'heg an Avel le Mar 8 Avr 2014 - 12:04

Extrait du Recueil des rois de France, de Jean du Tillet (XVIè)


JC Even  study

Contenu sponsorisé

Re: Fleur de LYS

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 15 Déc 2018 - 7:18